The Girls, Emma Cline

Conseil lecture: The Girls de Emma Cline, Table Ronde collection Quai Voltaire, 2016

09bookcline-web1-facebookjumbo-v4

Evie, adolescente californienne pommée, tente de trouver un sens à sa vie au milieu des années 60. Son entourage la déçoit, sa mère névrosée est totalement à côté de ses pompes, son père lui est carrément absent, et sa seule amie lui tourne le dos alors que les vacances d’été commence à peine. Seule et en quête d’aventure, Evie va croisé une jeune femme, Suzanne, qui va l’a subjugué au premier coup d’œil. C’est grâce à cette énigmatique et sulfureuse Suzanne que Evie va découvrir une vie de bohème au ranch, une sorte de secte ayant pour guru Russel. Dans cette ferme crasseuse, entourée de femmes au cheveux long et gras, elle se sent libre pour la première fois. “Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche inéluctablement d’une violence impensable.”

Le roman est inspiré des assassinats de 1969, tristement célèbre avec le meutre de Sharon Tate, la femme de Roman Polanski, enceinte de 8 mois lors des faits. Emma Cline est californienne, elle connait bien l’affaire de Charles Manson, ses parents d’ailleurs étaient adolescents quand les meurtres ont eu lieux. Le personnage de Suzanne est très inspiré de Susan Atkins, un des membres de la famille de Manson ayant participé à ces crimes; le personnage de Russel est lui une copie de Charles Manson. Inspirée certes, mais pas “esclave des faits”, Emma Cline assure que cela reste une fiction. Ce qui l’intéressait était de parler de cette période cruciale de l’adolescence et de développer la psychologie des personnages vivant dans une communauté hippie.

Citation: “Mais nous avions d’autres choses en commun, Suzanne et moi, une faim particulière. Par moments, j’avais tellement envie qu’on me touche que j’étais écorchée par le désir. Je voyais la même chose chez Suzanne: elle retrouvait son énergie, tel un animal qui sent la nourriture, chaque fois que Russel approchait.”

Facts: Le roman a été traduit en 34 langues et les droits ont déjà était acheté pour une adaptation au cinéma, pas mal pour un premier roman…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s