Pline, Mari Yamazaki & Miki Tori

J’ai la chance de voir et surtout d’écouter Mari Yamazaki et Miki Tori discuter de leur dernier maga, Pline, lors du festival de la bande dessinée d’Angoulême. L’histoire de Pline l’ancien, un des premiers scientifique romain, écrit par deux japonais sous forme d’un manga a de quoi surprendre – ceci à piquer ma curiosité et après la conférence je me suis précipiter pour acquérir le premier tome, L’appel de Néron.
21111

C’est en parcourant l’oeuvre majeur de Pline l’ancien, “Histoire Naturelle” une sorte de bible du savoir de l’antiquité, que Mari Yamazaki s’est basé pour écrire son manga. Elle a imaginé qui pouvait être Pline; quel personne était-il? Alors qu’il ne reste que ces écrits, on ignore tout de l’homme. Vivant depuis de nombreuses années en Italie, la mangaka a proposé à Miki Tori de travailler ensemble afin de mener à bien ce projet. Cette collaboration se construit sur des règles assez précises. Mari s’occupe du scénario et du dessin des personnages tandis que Miki dessine les paysages et les animaux, au plutôt “les créatures”. Mari nous a avoué qu’il lui arrivait de dessiner les animaux “gentils”, les chats, chiens ou chevaux. Les deux mangaka étaient très complices, le festival était l’occasion de se réunir car leur collaboration se fait à distance entre l’Italie et la Japon.

fullsizerender_23

Le manga s’ouvre sur la triste célèbre éruption du Vésuve de l’an 79 qui détruit Pompéi. On y rencontre Pline, alors âgé de 56 ans, qui semble surprenamment calme alors qu’une catastrophe se déroule devant ces yeux. Vingt ans plus tôt on le retrouve en Sicile étudiant une récente éruption volcanique. C’est ici qu’il rencontre Euclès, son futur scribe., à travers les yeux duquel Pline va se présenté à nous. Ce jeune homme sera le témoin de ce personnage mythique, à la fois scientifique, naturaliste et philosophe.

Ce manga réalisé à quatre mains reste fidèle aux faits historique tout en nous proposant une personnalité de Pline l’ancien. C’est passionnant, c’est beau, les dessins sont superbes. C’est publié chez Casterman et disponible en librairie.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s